J’AI DÉJÀ UN OU PLUSIEURS CRÉDITS ET JE SOUHAITE EN CONTRACTER DE NOUVEAUX





Le regroupement de crédit

Si tu as plusieurs crédits, tu pourrais être tenté par un regroupement de crédits.

Le regroupement de crédits te donne la possibilité de rembourser plusieurs dettes et/ou crédits en cours en concluant un nouveau crédit unique.

Que dit la Pub ?

“Réunir vos crédits afin de ne payer qu’une seule mensualité ?”, “Allégez vos mensualités et rééquilibrer votre budget ?”, “Envie de diminuer vos charges ?” “Des difficultés à joindre les deux bouts ? Pensez au regroupement de crédit !”

Les arguments des prêteurs peuvent être très convaincants. Tu ne paies plus qu’une seule mensualité, ce qui peut être plus simple à gérer puisque tu n’as plus qu’un seul interlocuteur. Tu peux demander une mensualité allégée par rapport à ce que tu payais en cumulant tes autres crédits. L’impact sur le budget est donc visible immédiatement. Tu évites également de cumuler des retards de paiement.

La face cachée

Malgré les avantages que t’avancent les prêteurs, il y a plusieurs inconvénients.

Regrouper tes crédits te coûtera souvent plus cher. En effet, la durée totale du nouveau crédit sera plus longue que celle des précédents. C’est cet allongement de la durée de paiement qui va permettre de diminuer les mensualités, mais qui augmente le coût total du crédit. Tu vas donc payer plus cher sur le long terme.

Tu dois également être attentif au TAEG qui te sera proposé. Certains crédits bénéficient de taux d’intérêt très avantageux (par exemple les crédits pour l’achat d’une voiture). En cas de regroupement de crédits, tu risques de perdre le bénéfice de ce taux avantageux.

Au final, le regroupement de crédit te fera rarement gagner de l’argent, que du contraire. Si tes difficultés sont trop importantes, le regroupement de crédit risque d’aggraver ta situation.

Les solutions pour s'en sortir

Sache qu’il existe d’autres moyens que le regroupement de crédits pour s’en sortir, comme la médiation de dettes et le règlement collectif de dettes.

Quels sont les risques si tu ne parviens pas à rembourser ? La clause de réserve de propriété

Si tu ne rembourses pas ton ou tes crédits, le prêteur a plusieurs moyens pour récupérer son argent.

La clause de réserve de propriété

Souvent, lorsque tu signes un crédit pour financer un bien comme une voiture, tu signes également ce qu’on appelle une clause de réserve de propriété.

Cette clause retarde le transfert de propriété de la voiture jusqu’au moment du paiement complet du prix.

Il s’agit donc d’une garantie supplémentaire pour le vendeur.

Même si tu es en possession de la voiture, elle appartient en fait toujours au vendeur.

Dès lors, si tu ne rembourses pas ton crédit, le vendeur pourrait la reprendre pour la revendre et récupérer son argent.

Quels sont les risques si tu ne parviens pas à rembourser ? Le fichage à la Banque Nationale de Belgique

Lorsque tu as des crédits en cours, tu es fiché à la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique (BNB).

Cette centrale est un outil de lutte contre le surendettement qui enregistre tous les crédits conclus dans un but privé par des personnes physiques dans le volet positif. Elle doit obligatoirement être consultée par les prêteurs avant tout octroi de crédit.

Si tu ne rembourses pas ton crédit, tu seras fiché dans le volet négatif de la Centrale et tu ne pourras plus obtenir de nouveau crédit (y compris le regroupement de crédit).

Quels sont les risques si tu ne parviens pas à rembourser ? La sûreté réelle ou cautionnement

Si la banque n’est pas certaine que tu rembourseras ton crédit, elle peut te demander une garantie supplémentaire.

Cette personne, “la caution”, signera un contrat séparé reprenant tous les détails de son engagement et notamment le montant pour lequel elle s’engage.

Demander à une personne de se porter caution pour toi n’est donc pas anodin. En cas de problème, cela pourrait mettre à mal tes relations. Il est conseillé de bien en discuter.

Cette personne de ton entourage sera alors « garante » pour ton prêt et devra payer à ta place si tu ne rembourses pas ton crédit.

Quels sont les risques si tu ne parviens pas à rembourser ? La cession sur rémunération

Lorsque tu signes un contrat de crédit, le prêteur va te demander de signer également ce qu’on appelle un acte de cession de rémunération.

En signant cet acte, tu autorises le prêteur à percevoir directement la partie saisissable de tes revenus auprès de ton employeur (ou de ton organisme de paiement : le chômage, la mutuelle, etc) si tu ne rembourses pas ton crédit comme prévu.

Le prêteur n’aura pas besoin d’un jugement

Quels sont les risques si tu ne parviens pas à rembourser ? La saisie

Si tu ne rembourses pas ton crédit, après les courriers de rappel et de mise en demeure, le prêteur peut aussi te citer en justice afin d’obtenir ce qu’on appelle un titre exécutoire.

Grâce à ce titre exécutoire, le prêteur va pouvoir procéder à une saisie-exécution.

En d’autres termes, le prêteur va pouvoir saisir tes biens (comme ta voiture, ta maison ou tes meubles) et ton argent (comme ton compte bancaire ou ton salaire). Effectuée par un huissier de justice, la saisie engendre énormément de frais. Il est donc préférable de trouver une solution avec la banque ou l’huissier de justice avant d’arriver jusqu’à ce stade.
Avant de conclure un crédit, il est indispensable de bien t'informer !

Une action de la Plateforme Journée Sans Crédit

2019 - Tous droits réservés

HAUT DU SITE ↑